Santé / Beauté

Comment calculer son cycle mensuel pour ne pas tomber enceinte ?

Après cette étape qu’est la puberté, l’homme et la femme viennent à un niveau où leur corps subissent de nombreuses modifications physiques comme hormonales. Mais chez la femme, ceci s’avère un peu plus complexe. En effet les femmes ont leurs cycles mensuels qui sont un phénomène assez délicat. Lorsque ce dernier n’est pas bien suivi et calculer, cela peut surprendre et entraine une grossesse. Et comme ce n’est parfois pas le bon moment pour accueillir un bébé, elles préfèrent prendre des précautions.

Comment éviter la grossesse ?

Pour éviter une grossesse, plusieurs pratiques sont applicables dont celles naturelles qui consistent à calculer son cycle menstruel en ligne. Le calcul doit être fait de manière succincte et précise puisqu’il suffit que d’une seule erreur pour que le calcule soit inefficace. Pour vous rendre la tache un peu plus simple, vous connaître quelques informations très importantes. Sachez que la durée de vie d’un ovule est de 48h et que celle des spermatozoïdes est de 5 à 6 jours. De plus un rapport sexuel non protégé peut entrainer une grossesse 5 à 6 jours avant l’ovulation. Même deux jours après l’ovulation, vous n’êtes toujours pas à l’abri. L’identification de l’ovulation s’avère donc délicat et aussi un critère très important permettant de calculer son cycle et d’éviter de tomber enceinte.

Comment repérer l’ovulation ?

Comme il est dit plus haut, la clé pour mieux calculer son cycle ou éviter de tomber enceinte est l’identification de l’ovulation. Ainsi plusieurs méthodes naturelles peuvent vous aider à y parvenir. En effet à l’approche de l’ovulation, la glaire cervicale est filante et transparente. Il vous suffit donc de l’étudier car elle doit être élastique durant cette période. De plus vous pouvez parfois repérer l’ovulation dan pour autant compter. Puisque le col de l’utérus vous renseigne déjà. En effet ce dernier se positionne au-dessus du vagin et devient un peu plus mou pendant l’ovulation. Il faut aussi savoir que la température corporelle change également et ceci uniquement après l’ovulation. Toutes fois cette dernière méthode peut tromper. Enfin il arrive aussi que l’on ressente des douleurs au niveau de la poitrine pendant l’ovulation.

Laisser un commentaire